Obligations Linéaires (OLO & OLO Verte)

Le marché secondaire en OLO comprend:

  • le marché réglementé sur Euronext Brussels, en particulier le marché continu sur lequel un fournisseur de liquidité est actif ;
  • le marché « over-the-counter » (OTC) où les transactions sont conclues sur une base bilatérale en dehors d’une plate-forme de trading. C’est sur ce marché qu’est réalisé le volume le plus important ;
  • les plates-formes de trading électronique comme MTS Belgium, BrokerTec et Eurex pour le trading business-to-business (B2B) ainsi que TradeWeb, Bondvision et Bloomberg pour le trading business-to-customer (B2C).

La liquidité sur le marché secondaire en OLO est assurée par nos primary et recognized dealers. Il s’agit d’une obligation définie dans le cahier des charges auquel chaque dealer de l’Etat belge a souscrit. C’est ainsi que les investisseurs ont toute confiance dans les produits financiers proposés. Il est également important pour la liquidité que les prix à l’achat et à la vente soient transparents. C’est pourquoi ils doivent être constamment publiés en vue d’avoir une formation des prix continue.

Les primary et recognized dealers satisfont à ces obligations de la manière suivante :

  1. ils cotent des taux ou des prix négociables pour leur clientèle pour les éventuels achats/ventes d’OLO ;
  2. ils publient des prix et des taux indicatifs ;
  3. ils cotent des prix à l’achat et à la vente négociables sur une ou plusieurs plates-formes sélectionnées de trading électronique. Il s’agit d’une obligation pour les primary dealers mais pas pour les recognized dealers.

En fonction de la contrepartie, les transactions peuvent être classées de la manière suivante :

  1. les transactions « interdealer » entre dealers qui se déroulent essentiellement via des plates-formes électroniques et, dans une moindre mesure, par téléphone et/ou via courtiers. Ces plates-formes électroniques sont appelées plates-formes B2B, « Business-to-Business », comme par exemple MTS Belgium, Brokertec et BGC.
     
  2. Les transactions avec les clients (« Customers ») :
  • Les transactions sur les marchés électroniques (B2C, Business-to-Customers) sur lesquels les banques peuvent proposer des prix aux clients et conclure des transactions comme, par exemple, Bondvision, Bloomberg, Tradeweb, … ;
  • Les transactions via les internalisateurs systémiques ou entreprises d’investissement qui négocient de façon systématique pour compte propre (Systemic Internalisers) .

Des rendements et des prix indicatifs pour les OLO et les CT sont également publiés sur ce site internet dans la rubrique « chiffres – statistiques produits ». En outre, les volumes des transactions en OLO et CT réalisés par les primary et recognized dealers sont publiés sur une base mensuelle. Ces données doivent obligatoirement être communiquées par les dealers à l’Agence Fédérale de la Dette.

En tant que particulier, comment pouvez-vous acheter et vendre des OLO ?

  1. En Belgique : en donnant un ordre à une institution de crédit ou à une société de placement. Ces intermédiaires sont soumis à l’obligation « d’exécution optimale », ce qui signifie qu’ils doivent choisir le meilleur marché pour exécuter l’ordre.
  2. A l’étranger : en respectant la législation du pays.